Quand les parachutistes de «Vive la chute» défient la surdité

Quatre sportifs handicapés par la surdité pratiquent le parachutisme actuellement à Pamiers, dans le cadre des activités de leur club unique en France.

Sur leur tee-shirt, ils arborent fièrement «Vive la chute». C’est le nom de leur club, une association nationale qui propose une formation de parachutisme adaptée aux sourds depuis 2006 (voir encadré). Car la fédération française de parachutisme considère la surdité comme un handicap à la pratique de cette discipline, faute d’un entraînement spécifique. D’où l’initiative de «Vive la chute».

Ils sont actuellement quatre sur le tarmac de Pamiers-les Pujols, accompagnés par leur vidéo-man Martin, et leur formateur Manu Sarrazin. Une équipe d’amis, formation mixte d’irréductibles passionnés qui veulent ainsi dépasser leur handicap. Ces quatre mousquetaires du ciel s’appellent Arnaud, Thomas, Valentin et Anne-Sophie. Deux interprètes professionnels s’adjoignent à cette équipe pour les séances de formation, il s’agit de Noémie et Chrysostome, deux intervenants qui sautent également à leurs côtés. Car bien entendu, la langue des signes est quasi obligatoire, aussi Manu a-t-il dû en apprendre les rudiments pour communiquer avec ses élèves. Manu Sarrazin est un ancien sportif de haut-niveau, qui affiche 14 000 sauts à son compteur personnel. «Je suis passé en équipe de France, j’ai été trois fois champion du monde, je suis licencié à Pamiers» explique Manu, tout aussi enthousiaste que ses élèves. Tout comme le vidéo-man qui lui aussi a dû se former au langage des signes.

Un défi aux aléas de la vie

Ces quatre «mousquetaires», donc, affichent un large sourire. C’est évidemment pour eux, une grande victoire sur le handicap, comme tous les sportifs qui défient ainsi avec succès les dommages que le hasard et la nature leur ont réservés.

Et les voilà d’ailleurs au seuil de la compétition puisque dans quelques jours, dans le ciel appaméen que l’on espère revenu au bleu, ils vont pendre part, et part entière, à la coupe de France, en catégorie vol relatif à 4 (plus le vidéo-man). Un défi exceptionnel lancé aux aléas de la vie !


Repères

un club fondé en 2006

C’est donc en 2006 que l’association «Vive la chute» a été créée. Elle propose un cadre d’apprentissage et d’évolution au parachutisme, adapté à la surdité, avec l’adhésion et le soutien de la Fédération Française de Parachutisme, du ministère de la jeunesse et des sports et de la ligue de parachutisme de la région île de France. Elle travaille avec le CEPS de l’Ariège et celui de Gap-Tallard.

Contact : www.vivelachute.org/le-club/parachutisme-sourd/

Powered by WPeMatico

Antiques

AdSense