Nice: Adrien Gallot, un champion de parachutisme en apesanteur

Adrien Gallot, 12 ans, est licencié au Cercle parachutiste de Nice. — S. Gallot

A 12 ans, Adrien Gallot vit la tête dans les nuages. Il a déjà effectué deux vols en parachute en tandem. Mais surtout des centaines de vols en soufflerie. En avril, ses pieds ont un peu plus décollé de terre. L’Azuréen, né à Nice et vivant à Tourrettes-Levens, a décroché la médaille d’or en vol relatif à quatre en championnat de France Nationale 2.

Avec ses trois coéquipiers originaires de Lille et Saint-Etienne, Adrien a remporté le titre alors qu’il concourrait face à des adultes. En janvier, il avait déjà obtenu l’or, en Coupe de France cette fois. « C’est une grande joie et une fierté après tout le travail », explique aujourd’hui le licencié du Cercle parachutiste de Nice.

De la Russie aux Etats-Unis

En compétition, Adrien et ses coéquipiers ont 35 secondes pour effectuer un programme de figures imposées. A plat, sur le ventre, et en lévitation dans la soufflerie. S’ils révisent les figures depuis de longs mois, ils ne prennent connaissance qu’au dernier moment de leur enchaînement. « Je m’entraîne une fois par mois à Paris, explique-t-il. Je suis aussi allé en Russie et je rentre de Prague. En juillet, j’irai à Chicago. »

Adrien Gallot ne compte pas s’arrêter là. Il espère participer à la Coupe du monde en octobre à Bahreïn. C’est la Fédération française de parachutisme qui lui annoncera sa possible sélection. « Elle travaille aussi avec le comité olympique, dans la perspective de faire intégrer la soufflerie en 2024 à Paris. Peut-être qu’Adrien y participera », espère son père Michel Gallot. A cette date-là, le petit champion azuréen volera sûrement déjà seul en freefly.

>> A lire aussi : Côte d’Azur: Un Niçois et 216 parachutistes partagent un nouveau record du monde

>> A lire aussi : Nice: La parachutiste Laurence Hervé en route pour les championnats du monde

Powered by WPeMatico

AdSense

Best Deals