Corse: un légionnaire se tue en wingsuit, du parachutisme extrême

Le wingsuit est considérée comme une pratique dangereuse. En octobre 2016, la ville de Chamonix-Mont-Blanc (Haute-Savoie) avait suspendu durant plusieurs mois la pratique de ce sport extrême après cinq accidents (photo d'illustration)

Le wingsuit est considérée comme une pratique dangereuse. En octobre 2016, la ville de Chamonix-Mont-Blanc (Haute-Savoie) avait suspendu durant plusieurs mois la pratique de ce sport extrême après cinq accidents (photo d’illustration) Photo PHILIPPE DESMAZES. AFP

Un légionnaire de Calvi s’est tué près du Capo d’Orto (Ouest de la Corse) en pratiquant pendant ses loisirs du wingsuit, du parachutisme extrême avec une combinaison pour planer, a indiqué mercredi le procureur d’Ajaccio.

Le corps de l’adjudant Serge Leroy, du 2e régiment étranger de parachutistes (Rep) de Calvi, a été retrouvé mercredi matin sur la commune d’Ota Porto à proximité du point de départ d’un saut en wingsuit, un type de parachutisme où le pratiquant se jette dans le vide, depuis un avion ou une falaise, équipé d’une combinaison ailée qui lui permet de planer et de ralentir sa chute.

Le militaire avait été signalé disparu mardi après-midi et des recherches lancées immédiatement par les gendarmes, les pompiers et une section du 2e Rep n’avaient pas permis de le retrouver mardi, a précisé le procureur, Eric Bouillard.

Le wingsuit est considérée comme une pratique dangereuse. En octobre 2016, la ville de Chamonix-Mont-Blanc (Haute-Savoie) avait suspendu durant plusieurs mois la pratique de ce sport extrême après cinq accidents mortels.

AFP

Powered by WPeMatico

AdSense

Best Deals

%d bloggers like this: